Shipping_Containers_

Le container, symbole de la mondialisation, devient une ressource territoriale non négligeable, voguant à travers ces territoires de la mégalopole européenne. En exploitant cette nouvelle ressource, on se positionne dans une logique de réemploi, témoins d’une consommation de masse mondiale.

Une demande en constante augmentation

Depuis plusieurs années, la France fait face à un déficit de logements. La périurbanisation se développe, en dépit du phénomène d’étalement urbain, et les centres villes restant inadaptés à la demande actuelle (logements indécents etc), peinent à se régénérer. La valeur foncière se trouve disproportionnée, compliquant l’accès à la propriété, engendrant des situations défavorables en termes de conditions de vie, dues notamment aux difficultés de paiement ou encore à la précarité énergétique.

De la même façon, dans les centres urbains denses, certains concepteurs songent à combler les dents creuses grâce aux containers maritimes. Il en ressort une plus grande facilité d’action grâce à la rapidité du chantier et la réduction des nuisances, non négligeables dans les villes où les habitations se jouxtent.

Le développement du concept de container habitable

La réutilisation des containers maritimes se développe partout dans le monde, y compris pour de l’habitat. Le container habitable semble être une réponse intéressante aux problématiques actuelles de logement. Mobilité, montage rapide et facile, faible impact sur le site, évolutivité, bonne résistance, bonne isolation, tarifs intéressants et surtout un design original sont les particularités de ces containers habitables. Ce concept de maison modulaire est une opportunité intéressante pour les projets d’extension, de résidence secondaire mais aussi pour un premier investissement.

Le container habitable peut convenir à différents types de clients. On peut évoquer les étudiants, les jeunes actifs qui apprécieront l’habitat modulaire pour sa fonctionnalité, sa mobilité et son prix intéressant. On pourra également imaginer un habitat modulaire PMR destiné aux personnes âgées, comme une dépendance sur le terrain d’un proche, permettant à chacun de conserver indépendance et intimité.

La notion de upcycling (recyclage par le haut)

On notera que la majorité des containers maritimes provenant du reste du monde, restent en Europe, puisqu’il coûte plus cher de les renvoyer au lieu de les garder. En raison du nombre impressionnant de containers qui parviennent en Europe chaque jour, le concept de recyclage devient une opportunité intéressante.
Cette logique de réemploi, d’une ressource devenant locale (puisque malgré de nombreux voyages, cette ressource finit par rester dans les grands ports européens), peut participer aux ambitions actuelles à propos d’une proximité retrouvée, plus avantageuse économiquement et environnementalement.

 Les containers maritimes sont réutilisables si leur structure demeure indemne. Les quelques anomalies subsistantes pourront être corrigées à l’aide d’un bardage extérieur, de type bois par exemple. On peut compter deux catégories de containers :

  • Les neufs dits 1er voyage, souvent demandés pour des projets où la tôle du container demeure visible, mais qui s’éloigne de la volonté de réemploi.
  • Les « dernier voyage » devenus inutilisables pour le transport maritime, qui conviennent parfaitement dans cette optique de réemploi.

 Au cœur des débats actuels, on trouve de nombreux avantages au réemploi d’objets ne pouvant plus remplir leurs fonctions premières. Pourtant, certains jugent non écologiques la réutilisation de containers, synonymes de mondialisation et de transports trop polluants. Pourtant, le container est indéniablement aujourd’hui une nouvelle ressource, qui continue d’être acheminée massivement en Europe et qu’il semble justifié de réutiliser. Les concepteurs ont trouvé de nombreuses possibilités de réemploi du container qui semble trouver sa place dans l’habitat modulaire actuel et futur.

La rapidité d’exécution

La rapidité d’exécution est un des atouts majeurs du container habitable. Modifié et aménagé en usine à 95 %, il ne restera plus qu’à le raccorder aux différents réseaux une fois sur place.

La réversibilité – l’évolutivité

Le container reste facile et rapide à mettre en œuvre tout comme il peut être désinstallé rapidement sans impact marquant dans le terrain initial. Pourquoi ne pas l’imaginer évolutif puisqu’il est si simple de le mettre en œuvre ? Ainsi quand la famille s’agrandit ou quand les enfants quittent le domicile, un nouveau scénario d’habitat est envisageable.

Le minimum d’impact écologique

La majorité des interventions de modification et d’aménagement du container permettent de minimiser son impact sur son environnement. En arrivant sur le site, on « pose » le container, après avoir seulement coulé une dalle et des fondations. Cette rapidité de mise en œuvre permet également de réduire les nuisances auprès du voisinage.

REIMS : résidence universitaire en ContainersREIMS : résidence universitaire en Containers