netbox-container-maritime

Le saviez-vous ?

Aujourd’hui, nous pouvons estimer le nombre de containers en circulation à environ 500 millions. Il faut alors compter approximativement 16 containers en transit chaque seconde à travers le monde.

Il était donc indispensable d’instaurer des règles de marquage universelles pour maîtriser l’identification et le suivi de tous ces containers. Dans cet article, nous vous proposons donc de découvrir ou redécouvrir la signification de tous ces marquages afin de mieux comprendre votre futur container maritime !

netbox-container-maritime

1 – Numéro d’identification

netbox-container-maritime-codeBIC

Les 4 premières lettres permettent l’identification du propriétaire du container appelé également le code B.I.C (Bureau of International Containers) ou code ISO (Organisation  Internationale de Normalisation). En prenant notre exemple de marquage universel ci-dessus :
– les trois premières lettres (RAL) représentent le nom du propriétaire ou de l’opérateur. Ces trois lettres seront donc variables d’un container à l’autre. La quatrième lettre quant à elle renseigne la catégorie d’équipement correspondant à ce container. Dans notre exemple nous avons le U pour représenter les containers de fret. Vous pourrez également retrouver :
le J pour les équipements amovibles liés aux containers de fret
le Z pour les remorques et châssis
le R pour les containers frigorifiques

En tant que société, pour apposer son code d’identification BIC sur son container, il est obligatoire d’entreprendre des démarches administratives auprès du B.I.C. Pour plus de renseignements, rendez-vous sur : https://www.bic-code.org/bic-codes/ et sur : https://www.bic-code.org/bic-codes/bic-code-application-form/

À la suite de ce code, vous avez un numéro de série de 6 chiffres  qui correspond au numéro propre du container et d’un septième chiffre qui sert de caractère de contrôle. Ce code garantit que l’identification du conteneur est unique.

2 – Code taille-type

Le code taille-type était jusqu’en 1996 un code de 4 chiffres. Il compte toujours 4 caractères mais peut maintenant être alphanumérique. Voici quelques exemples de code taille-type :

20RF > Conteneur frigorifique de 20 pieds
20DC > Conteneur Dry 20 pieds
20HC > Conteneur High Cube 20 pieds
40OT > Conteneur Open Top 40 pieds

Pour découvrir tous les codes taille-type, nous vous invitons à consulter ce site : http://www.douanes.dj/index.php/formations/les-autres-tables/2-uncategorised/80-les-differents-types-des-conteneurs

3 – Société de classification / plaque d’agrément CSC

Comme vous le savez surement, la fabrication des containers maritimes est soumise à des procédures d’agrément délivrées par des sociétés de classification reconnues par les administrations maritimes telles que American Bureau of Shipping ou Bureau Veritas. En effet, suite à l’émergence des containers maritimes dans les années 1960, l’OMI (Organisation Maritime Internationale) a mis en place un projet de convention appelée aujourd’hui la CSC (Convention Internationale sur la sécurité des Conteneurs) visant à protéger la vie humaine et faciliter les transports internationaux.
De ce fait, aujourd’hui, pour qu’un container soit agréé, celui-ci doit répondre à un certain nombre d’exigences et passer des essais en terme notamment de gerbage, levage, pressions sur les parois ou encore d’étanchéité.

Ainsi, la plaque que vous retrouvez en bas de votre container sur la porte gauche signifie que ce container a été agréé par une des sociétés de classification reconnues et répond donc aux exigences fixées par la CSC. Par la suite, avant les 5 ans du container, celui-ci devra être de nouveau contrôlé et ainsi tous les 30 mois afin de garantir sa conformité.

Le saviez-vous ?
Un container maritime dit « dernier voyage » est un container dont le certificat de navigabilité est établi pour 6 mois, le temps donc de faire son dernier voyage.

4 – Informations relatives sur le poids et volume

Les autres informations indispensables que nous retrouvons sur les containers maritimes sont celles qui concernent le poids et volume du container.
M.G.W (Maximum Gross Weight): poids maximal
Tare : poids à vide : poids maximal
Net : poids maximal de chargement autorisé
CU. CAP.: volume du container