Netbox_auto-construire-sa-maison

Depuis plusieurs années, nous sommes témoins d’une émergence des maisons containers aux quatre coins du monde. Sur notre site Inspirebox, nous vous faisons régulièrement découvrir ces particuliers qui ont décidé de construire la maison de leur rêve avec de simples containers maritimes. Vous souvenez-vous de ce pompier de Denver qui a réalisé sa maison de 350 m² avec 9 anciens containers ? Ou encore de ce chiropracteur qui crée des maisons containers pour aider les habitants  de la réserve de Navajo Nation à se loger ? Il n’est donc pas nécessaire d’être professionnel du bâtiment pour sauter le pas et construire sa propre maison container. Quels sont les avantages ? Quels sont les étapes ? Quelles sont les formalités ? Netbox Containers est là pour vous guider !

Les avantages d’une maison container

Bon pour l’écologie

En effet, c’est l’un des aspects les plus importants. En optant pour des containers, vous donnez une seconde vie à une marchandise initialement créée pour une autre utilisation. C’est ce qu’on appelle tout bonnement le recyclage. Un container maritime neuf a une empreinte écologique très importante et son recyclage en pièces détachées est très coûteux. C’est pourquoi, il était indispensable de trouver des solutions alternatives pour le recyclage des containers maritimes. Écologiquement parlant, il est donc nettement préférable d’opter pour cette solution plutôt que des maisons en parpaings, matières minérales nécessitant une extraction de ressources naturelles.

 

Gain de temps et d’argent

Critère aussi important que l’aspect écologique, le container maritime présente des avantages financiers non négligeables. Le container maritime constituera le plafond, le sol et les murs de votre maison. Le gros œuvre est donc déjà fait, ce qui vous fera gagner énormément de temps et donc de l’argent par rapport à un chantier classique.

Facilité de construction

Il sera plus facile pour un non professionnel de se lancer dans la construction d’une maison container plutôt que dans la construction d’une maison classique. Avec de la débrouille, des livres, des bons sites internet et quelques amis volontaires, vous pourrez réaliser vous-même chaque étape. Dans la construction classique d’une maison, le plus gros du travail réside dans l’étape du gros œuvre qui nécessite l’intervention d’experts. Ici, le container remplace ce travail de gros œuvre avec ses parois autoportantes permettant même l’empilement de plusieurs containers.

 

Pratique et esthétique

La seule limite sera votre imagination. Les containers maritimes ont la particularité d’être modulables et entièrement personnalisables. En fonction de vos envies et de vos goûts, vous pourrez découper, empiler, recouvrir, peindre et équipez vos containers comme vous le souhaitez. Besoin d’inspirations ? N’oubliez pas notre site Inspirebox, régulièrement nous vous mettons des exemples de réalisations en containers maritimes à travers le monde.

Démarches administratives

Comme pour une construction classique, vous n’échapperez malheureusement pas aux formalités administratives. Très encadrées par la loi, les constructions de maisons containers nécessitent en effet des démarches obligatoires que vous devez suivre pour éviter tout problème par la suite.

#1 – Certificat d’urbanisme

Tout comme les constructions classiques, la première étape réside dans la vérification de la constructibilité de votre terrain. Pour ce faire, vous devez demander un certificat d’urbanisme, délivré gratuitement par votre mairie, qui vous donne également la liste des droits et obligations rattachés à la parcelle en question. Attention aux délais, il faudra compter 2 mois pour obtenir le certificat qui sera valable 18 mois à partir de la date de sa validation.

Avant d’acheter un terrain, pensez également à vérifier la présence des réseaux d’électricité, d’eau, de gaz et de téléphone auprès des sociétés concessionnaires telles que EFD, GDF… Cela vous évitera les mauvaises surprises et d’éventuels frais supplémentaires liés aux raccordements.

#2 – Permis de construire

À la suite du certificat d’urbanisme, vous serez en mesure de préparer votre demande de permis de construire pour toute construction de plus de 20 m². En dessous de ce volume, vous pourrez vous contenter d’une simple déclaration de travaux. Attention également aux délais, il faudra compter en moyenne 2 mois pour l’obtention du permis et restera valide 2 ans après sa rédaction. Pour plus d’informations, nous vous invitons à vous rendre sur cette page.

#3 – Etude thermique (RT 2012)

En parallèle de votre permis de construire, votre projet doit également faire l’objet d’une étude thermique depuis la réglementation thermique de 2012 (RT 2012). Dans le cas habituel, cette étape est gérée directement par le constructeur. Dans le cas d’une auto-construction, c’est à vous de faire appel à un bureau d’étude thermique qui sera le seul autorisé à vous remettre l’attestation thermique obligatoire pour obtenir votre permis de construire. Pour plus d’informations, rendez-vous ici.

#4 – Début et fin de travaux

Une fois le permis délivré, à vous les travaux ! N’oubliez pas de déclarer le début de vos travaux via le formulaire correspondant auprès de votre mairie. Il en est de même pour la fin de vos travaux. Une fois le chantier terminé, vous devez également prévenir votre mairie afin d’obtenir ce que l’on appelle la DAACT (déclaration attestant l’achèvement et la conformité des travaux).

#5 – Test d’étanchéité

Il est important également de noter qu’une fois vos travaux terminés, vous devez faire réaliser un test d’étanchéité par un organisme tiers où la mesure ne devra pas dépasser 0.6 m³/h.m², sous peine d’effectuer les travaux nécessaires pour être en conformité avec la RT 2012.

Construire sa maison container

Netbox_auto-construire-sa-maison
Netbox_auto-construire-sa-maison
Netbox_auto-construire-sa-maison

Etape 1 : Documentez-vous

Tout d’abord, nous vous conseillons de vous documenter un maximum avant de vous lancer dans ce magnifique projet qui exige néanmoins de la préparation. De ce fait, nous pouvons vous conseiller un ouvrage très complet et facile à lire : « Construire sa maison container » par Elise Fossoux et Sébastien Chevriot (3ème édition). Vous y trouverez tous les fondamentaux à connaitre sur le container maritime mais également un rappel complet sur les procédures administratives à entreprendre (permis de construire, PLU, certificat d’urbanisme, déclaration de travaux, etc…). De la conception du projet, au design, en passant par chaque étape de la construction et les matériaux recommandés et possibles… si nous devions vous conseiller un support ça serait celui-ci ! Il est à la fois passionnant, détaillé et accessible pour tous.

Etape 2 : Acheter ses containers

Il s’agit ici de l’étape la plus simple et la solution est en deux mots : NETBOX CONTAINERS. Qu’importe la taille, le type et la quantité de containers souhaités, nous vous les trouverons et vous les livrerons dans la France entière et même au-delà. Container dry, high cube, open top, double door, … découvrez tous nos containers ici.

Besoin d’un devis, contactez-nous ici : https://netbox-containers.fr/contact-achat-de-container/

Etape 3 : Préparer ses containers

Que ce soit la découpe,  la peinture, le renforcement de structures ou d’autres modifications sur vos containers, nos membres sont également disponibles pour répondre à vos besoins sur l’ensemble du territoire français.

Parlez-nous de votre projet, nous vous trouverons la société membre du réseau Netbox qu’il vous faut : https://netbox-containers.fr/contact/

Netbox_auto-construire-sa-maison

Pour aller plus loin

Si vous souhaitez pousser plus loin dans votre recherche, nous vous proposons le blog de Laurent qui s’est lancé dans la construction de A à Z de sa maison en container. Budget, planning, terrain, isolation, matériaux, fondations, toitures, … toute son expérience est détaillée étape par étape avec images et explications à l’appui. Une véritable mine d’informations qui vous aidera grandement dans votre futur projet de maison container ! https://lpino.fr/fr/