Le marché du réemploi des containers maritimes en France est relativement nouveau et tend à exploser dans les années à venir. Aujourd’hui, nombreux particuliers et professionnels envisagent de construire leur future maison, bureaux ou surfaces de vente à partir de ces boites métalliques prévues initialement pour le transport de marchandises. En provenance principalement de Chine, les containers maritimes n’ont donc pas été conçus pour être utilisés en tant qu’habitat. Cependant, au fil des années, les containers ont commencé à s’entasser dans les ports, certains laissés à l’abandon ne pouvant plus assurer convenablement leur fonction première. Au début du XXIe siècle, des sociétés spécialisées et architectes ont alors commencé à imaginer des solutions pour recycler le container maritime. Aujourd’hui, le container maritime a parfaitement été intégré la tendance du upcycling en se transformant en snack, maison, hôtel, piscine, école, espace de stockage ou encore container technique. Vous pouvez d’ailleurs retrouver des centaines de projets containers sur notre site d’inspiration: Inspirebox.

Pour en revenir à notre sujet initial, compte-tenu de la fonction première du container, il est donc logique de se poser des questions de santé. Une des idées qui circulent beaucoup sur le container concerne la toxicité du sol des containers maritimes. En effet, il faut savoir que tous les containers maritimes ont tous été construits en répondant à des normes strictes établies et soumis à des procédures d’agrément délivrées par des sociétés de classification reconnues par les administrations maritimes telles que American Bureau of Shipping ou Bureau Veritas. Tous les containers maritimes sont donc équipés initialement d’un plancher en bois traité de 28 mm. L’une des idées préconçues réside dans le fait que ce plancher soit imprégné de pesticides et donc nocifs pour l’Homme. De nombreuses recherches dans l’industrie ont cependant démontré que les sols des containers sont sans danger pour l’Homme. En Avril 2017, le Centre de Toxicologie et de Santé Environnementale a procédé à des tests préliminaires sur la toxicité des conteneurs ISO.

Sur la base des recherches préliminaires menées à ce jour, il semble que les principaux composants à savoir le Basileum, le Taileleum 400 et le Radaleum, ont une toxicité assez sélective pour les insectes. L’ingrédient actif du Tailileum 400 et du Radaleum est essentiellement non volatil et ne devrait pas se répandre dans l’air à l’intérieur du container. La principale voie d’exposition pour ces deux composés serait le contact cutané et l’ingestion de poussières pouvant provenir d’un plancher non scellé. Concernant le Basileum, l’ingrédient actif de ce traitement semble être le Phoxim, un insecticide organophosphoré qui a une toxicité sensiblement faible pour les mammifères. Comme l’indique l’organisation mondiale de la santé, « Phoxim » est un insecticide aux propriétés sélectives : il est toxique pour les insectes mais pratiquement non toxique pour les mammifères ». Cela s’explique par le fait que les mammifères sont capable de métaboliser rapidement le composé. Dans le passé, le composé a été utilisé comme traitement topique pour de nombreux animaux de ferme.

Aux vues de ces études, il semblerait donc que les planchers des containers ne soient pas toxiques et nocifs pour la santé de l’Homme. Cependant, lors de l’achat d’un container d’occasion, vous n’aurez aucun moyen de connaitre toutes les marchandises qui ont été transportées dans celui-ci au fil des années. Il arrive que certaines marchandises ne soient pas scellées comme il le faudrait et s’écoulent sur le plancher lors du transport. Certaines de ces marchandises pourraient potentiellement être toxiques. C’est pourquoi, par soucis d’esthétisme et pour éviter tout risque, les planchers sont très souvent enlevés et remplacés par un autre revêtement.

Parce qu’il est important de trouver le bon prestataire pour réaliser votre projet container, le réseau Netbox et ses 29 membres se tiennent à disposition pour répondre à votre besoin. Professionnels ou particuliers, contactez-nous pour nous parler de votre projet.